Bien-être

Développer sa confiance en soi grâce au yoga

Hello,

La confiance en soi est un vaste sujet. Concrètement, ils nous arrivent à tous (ou presque) de douter de nos choix ou de nos capacités une fois de temps en temps. Certains plus que d’autres. Et l’expression de ce manque est très différente d’un individu à l’autre.

Moi par exemple, la plupart des gens que je rencontre diront que je suis extravertie, voir même pour certains que j’ai une grande confiance en moi. Globalement je donne l’impression d’être quelqu’un qui fait les choses et qui traverse la vie avec confiance et sérénité. Rajoute à ça que je suis prof de yoga… le mythe est total!

Et pourtant… moi je ne dirais jamais que j’ai confiance en moi. J’ai du mal à passer à l’action, je ne suis pas à l’aise en groupe ou au milieu d’étrangers, je me pose mille questions qui me freinent plus qu’autre chose.

En fait, si je dois être honnête, les deux parties cohabitent simultanément.

Fausses croyances

Et si je dois être très honnête je pense qu’on est beaucoup plus conditionné à voir nos « faiblesses » que ce que l’on fait de manière naturelle et fluide. Notre mental s’empare beaucoup plus facilement de ce qui nous « fâche » que de ce qui nous nourrit.

Le vrai problème selon moi n’est pas de manquer de confiance, c’est le jugement que nous portons sur nos actions et le fait de nous en « servir » pour nous prouver que nous avons raison.

Finalement, de mon point de vue, le manque de confiance en soi est surtout un positionnement erroné.

J’en vois déjà certains froncer les sourcils et me dire « bah non… c’est pas un mauvais positionnement! N’importe quoi! »

Prenons le temps d’y réfléchir…

C’est quoi les symptômes du manque de confiance en soi?

Bon déjà ça ne s’exprime pas de la même manière pour tout le monde mais en gros :

• Difficulté à passer à l’action parce qu’on ne se sent pas capable, pas à la hauteur, pas aussi bien que les autres.

• Comparaison quasi constante.

• Peur du regard et du jugement des autres.

• Anxiété, le manque de confiance s’accompagne souvent de difficultés à reconnaître sa valeur, du coup forcément vous êtes constamment sur vos gardes…

Et ça, je suis désolée de mettre les pieds dans le plat mais : ce n’est pas une perception juste de la réalité. Vous n’êtes pas moins bien que les autres, vous pouvez croire ce que vous voulez mais on est juste tous différents.

On n’a pas tous les mêmes domaines d’expertise mais il n’y a pas d’échelles de valeur autres que celles auxquelles on choisit d’adhérer.

Mauvais positionnement intérieur donc 😬

Ok, c’est mignon ces belles théories, mais on est sur un blog qui parle de yoga. Alors est-ce qu’il y a un lien? Sur ce point précis qu’est ce que le yoga peut nous apporter?

Le yoga, un outil de libération

Le yoga est, entre autre, une pratique de libération. Sa pratique régulière est supposée vous offrir la possibilité de vous libérer des croyances qui vous emprisonnent, de devenir une personne neuve et unifiée si vous voulez.

Je dis « supposé » parce que je pense que cela dépend de l’intention qu’on met dans sa pratique. En tous cas c’est certain, le yoga transforme les gens qui le pratiquent. D’une manière ou d’une autre.

Mais qu’en est-il de la confiance?

Passer à l’action :

Il faut beaucoup de courage pour s’inscrire à un cours de yoga (écoutez l’associale qui vit en moi). J’ai toujours beaucoup d’admiration pour les gens qui décident de commencer le yoga comme ça un jour.

Ils se pointent à votre cours sans vous connaître, dans un groupe rempli d’inconnus pour se rouler par terre ou faire des trucs chelous où on se retrouve les fesses en l’air. Franchement franchir le pas demande du courage. Et finalement, sortir de sa zone de confort, oser, c’est déjà un moyen de renforcer se confiance en soi.

Puis le groupe d’inconnus fini par devenir un groupe familier. Même si vous n’êtes pas proches, vous reconnaissez le visage des gens qui vous entourent, vous vous saluez, échangez quelques mots ou quelques sourires. Finalement cet espace inconnu (et un peu intimidant) il y a quelques mois est devenu un endroit rassurant, dans lequel vous vous sentez à l’aise.

De cette manière vous avez élargi votre zone de confort. Et vous avez pris un risque qui s’est avéré « payant », ce qui fait que votre confiance en vous et en la vie de manière générale se trouve grandie.

Ok mais à ce tarif là pourquoi ne pas faire de la broderie, non mais s’il suffit de tenter des trucs improbables…

Mais oui!! Carrément lancez vous! Essayez des trucs improbables qui vous font rêver, osez!

Être dans le présent

Au delà, du simple fait de faire des choses nouvelles, pratiquer le yoga peut aussi vous aider. Comment des enchaînements de postures peuvent vous aider à plus avoir confiance en vous?

Comme je l’ai dit précédemment, le yoga n’est pas de la gym 😁, c’est une discipline qui se pratique avec votre corps (entre autre), cependant ses bénéfices ne s’expriment pas que sur le plan corporel.

Minute culture

L’étymologie du mot « yoga » vient du sanskrit « jug » qui veut dire relier, joindre, mettre ensemble. En effet la pratique du yoga a pour but de vous offrir la possibilité de « mettre ensemble » votre corps, votre esprit et votre souffle.

Ok mais dans quel but?

Alors, pour faire simple, le fait de faire prendre une posture relativement inhabituelle (soyons honnête) à votre corps, plus de synchroniser votre souffle en même temps, « oblige » votre mental à être totalement présent. C’est d’autant plus vrai quand les postures sont « exigeantes » (soyons polis) et voilà ce qu’on appelle être dans le moment présent. Pas si difficile right?

Super nouvelle mais on s’éloigne pas un peu du sujet? Attendez vous allez voir.

En début d’article je proposais l’idée que finalement le manque de confiance est surtout un positionnement intérieur faussé, dans le sens où c’est le fait que nous nous jugions (de manière négative en général) qui entraîne un manque de confiance en soi.

Eh bien quand vous êtes dans le moment présent, votre attention est sur ce qui est en train de se passer. Pas sur ce qu’on pense faire bien ou mal, sur nos peurs et nos angoisses. Donc, finalement pendant un instant (aussi bref soit il) vous ne manquez pas de confiance en vous-mêmes…

Eh ouais!

Alors, je sais. Ça ne dure pas longtemps et les vieilles habitudes reviennent vite au galop. Cela dit, pendant un instant, vous étiez présents et sereins. En gros vous développez l’aptitude à créer un espace de paix à l’intérieur.

Et plus vous allez pratiquer, plus vous allez prendre l’habitude de vous rendre dans cet espace de paix et de sécurité . Et plus cela va arriver, plus votre mental va s’y habituer. Plus votre mental va s’y habituer, plus ça va devenir facile pour lui d’y revenir.

C’est à dire que quand la peur, le jugement ou quoi que ce soit qui tente de vous paralyser va se présenter, votre mental aura une autre option. Et plus agréable en plus.

En gros vous allez être plus capable de voir que la peur c’est juste de la peur, que le jugement c’est juste du jugement et que ça ne vous empêche pas de faire ce que vous avez envie de faire.

Mauvaise nouvelle : on arrête jamais d’avoir peur. On apprend juste à faire avec. Et c’est d’autant plus facile quand on a l’habitude de se créer un espace de sérénité intérieur.

Pour ça le yoga peut vous aider.

Conscience du corps

La deuxième chose qu’une pratique régulière du yoga va vous apporter, c’est la conscience de votre corps.

Ça paraît étrange mais le yoga permet de faire un « état des lieux ». Prendre conscience de votre état corporel vous permet de mieux vous connaître, ce qui est « facile », ce qui l’est moins. Et déjà savoir permet de mettre de la clarté.

Souvent mes élèves découvrent des aptitudes corporelles qu’ils ne soupçonnaient pas.

Bienveillance

Et comme le yoga est aussi pratiqué sans jugement de valeurs, les domaines dans lesquels leurs talents s’expriment un peu moins ne sont pas dramatiques. Ils apprennent qu’avoir moins de force ou être moins souple que les autres n’est pas grave.

On développe la conscience qu’on galère tous quelque soit l’état de notre corps. (Vive la solidarité) du coup pas de raison de se stigmatiser parce qu’on est « moins bon », on n’est pas à l’école quoi 😶.

Perso je ne donne pas des bons points à mes élèves les plus souples et dynamiques… après chaque enseignant fait ce qu’il veut…

Bref, voir ses aptitudes en face, et les voir pour ce qu’elles sont : vos aptitudes à vous, est un bon point de départ pour développer la confiance en soi. Parce qu’on sait d’où on part.

Le problème c’est de constamment se comparer. La vous apprenez déjà à voir et accepter là où VOUS en êtes.

Et si en plus vous couplez ça avec le point du dessus, vous découvrez que vous pouvez être bien là où vous en êtes… et ça c’est déjà une sacrée victoire!

Enfin ça l’a été pour moi, vous avez le droit de continuer à vous juger.

Pouvoir de transformation

Une fois que vous avez conscience de jusqu’où vont vos possibilités c’est votre capacité de changer ça. Oh yeah!!

Bah oui, la pratique du yoga vous propose d’aller plus loin que vos limites. Un peu hein (ou beaucoup, ça dépend des jours). De plus, nous autres profs de yoga, on va, de temps en temps, vous proposer de pratiquer des postures qui vont vous faire penser : « MAIS NON MAIS WHAAAT??? MAIS ELLE EST MALADE JE VAIS MOURIR! » (si tu fais du yoga tu sais de quoi je parle 😂)

Et vous le faites… et vous survivez… du coup vous réalisez qu’en fait vous êtes carrément plus badass que ce que vous pensiez. Bah oui…

Du coup, à force de pratique vous devenez plus souple, plus fort, et même si ce n’est pas un objectif en soi, cela vous enseigne à avoir confiance en votre corps, en ses capacités, et dans le fait que vous avez le pouvoir de transformez les choses qui vous freinent.

Comme votre corps n’est pas séparé de vous (oui je radote), cela va forcément vous apporter les mêmes bénéfices dans d’autres aspects de votre vie.

L’un dans l’autre

Souvent le manque de confiance s’accompagne d’une sorte de fatalité : « j’aimerais faire ça mais je ne serais jamais capable je suis trop nul » du coup on ne fait rien, ou autre chose de moins impliquant.

La pratique du yoga vous invite, dans un premier lieu à vous regardez en face : je suis comme ça,

Et dans un deuxième temps à transformer votre réalité et à y amener de la sérénité.

Donc vous passez d’un statut où vous vous sentez victime, donc vous souffrez et vous vous sentez impuissant, à un statut où vous prenez la responsabilité de vous regarder en face et de vous transformer dans un climat de bien-être et de non jugement.

Vous reprenez donc du pouvoir sur votre vie, même si ce n’est qu’un seul aspect tout est lien et, tôt ou tard, ce qui est valable sur votre tapis se propagera dans votre vie.

D’autant que vous ressortirez de votre pratique avec un bien-être mental et corporel. Ce qui est quand même plutôt encourageant!

Détermination

Tout ça pour dire, le yoga peut vous aider à avoir plus confiance en vous.

Cela dit, ce n’est pas non plus magique. Certes, chacun a son propre rythme mais 1heure de yoga tous les 3 ans ne fera pas de miracle… désolée. Mais vous êtes l’artisan de votre transformation… notre rôle en tant que professeur est de mettre à disposition notre savoir et de vous accompagner à travers la pratique.

On ne fait pas le travail à votre place. À vous de vous mettre sur votre tapis, à vous d’être doux avec vous même, et de vous mettre à déployer l’énergie et la détermination nécessaire pour laisser le yoga vous transformer.

Personne d’autre que vous ne peut développer votre confiance intérieure. Et, quoi qu’il arrive, ça ne se fait pas en un jour.

Et voilà…

Cet article touche à sa fin, il participe à l’événement interblogueurs du blog les-enfants-avenir.com sur le thème de la confiance en soi. C’est un blog que je viens de découvrir, il concerne principalement l’instruction en famille mais il est très intéressant, j’aime particulièrement l’article sur le regard des autres que vous pouvez retrouver ici : https://les-enfants-avenir.com/comment-gerer-le-regard-des-autres/!

Et maintenant, à vous de jouer! Quel est votre « niveau » de confiance en vous? Faites vous du yoga et si oui est-ce que ça vous aide? N’hésitez pas à partager votre expérience en commentaire.

Bye 😘

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

3 commentaires

  • Eirene

    Génial!!
    Mon niveau de confiance en moi? Je le travaille, je le travaille… mais je ne pourrais pas dire vraiment… cela dépend des jours 😂
    Oui!! j’ai pratiqué le yoga beaucoup d’années quand j’étais enfant et adolescente, puis après une longue pause, je fais ma pratique perso des salutations au soleil régulièrement. Même que j’ai failli être prof de yoga dans ma jeunesse 😅, mais des crises régulières d’asthme en faisant des postures fermés m’ont démotivée…
    Mais, le yoga était le seul “sport” que j’arrivais à faire, alors, il m’a donné de la confiance en soi concernant l’usage de mon corps… surtout quand j’étais ado, moment compliqué dans ce sens.
    J’aurais aimé, toutefois, qu’on me conseille concernant ces problèmes physiques que j’avais lors de quelques postures… peut-être je n’aurais pas abandonnée si on m’avais accompagné un peu plus pour surmonter cet obstacle là…
    Merci pour l’article!!

    • June

      Merci à toi pour le partage de ton expérience 🙏🏽❤️ avait tu parlé de ton asthme à ton professeur de l’époque? Cela me surprend qu’on ne t’ai pas plus accompagné. C’est quand même notre rôle de proposer des solutions à nos élèves. Après on a pas réponse à tout et des fois on ne sait pas trouver la bonne solution c’est certain.
      Il n’est jamais trop tard pour devenir prof 😉 et peut être qu’en école de yoga tu aurai des réponses concernant ton asthme 😊
      Bonne continuation à toi et encore merci pour ton partage

      • Eirene

        Merci de ta réponse! Oui, j’en avais parlé, mais elle ne savait pas trop pourquoi… ou comment m’aider. Je pense, avec le temps, que surement ça aurait disparu au bout d’un moment. Le corps réagis de différentes manières quand on travail l’esprit. D’ailleurs, je ne souffre plus d’asthme du tout maintenant.
        Puis, j’avais 15 ans… c’était une super excuse pour faire autre chose à la place!! 😁 C’est la raison pour laquelle je n’ai pas accepté de partir en retraite puis prendre le groupe de Yoga pour enfants… et continuer quoi…
        Non, ce n’est pas trop tard, mais j’ai d’autres rêves à accomplir 😉 (oui, il y a ça aussi!!)
        Le Yoga restera pour moi un outil.
        Bonne continuation à toi!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com